Faire la vaisselle, ou comment s’empoisonner !

Les molécules chimiques et synthétiques dans nos cosmétiques et produits d’entretiens…

Cela ne date pas d’aujourd’hui, mais saviez-vous que l’ingrédient actif des savons antimicrobiens et des produits de soins personnels provoque des lésions graves au cerveau, au niveau des fonctions nerveuses ? Rien de surprenant : je préviens mes élèves à ce sujet depuis des années.

Voici son joli petit nom : Méthylisothiazolinone. On le trouve dans les savons antimicrobiens, les savons pour les mains, le produit vaisselle et un nombre surprenant de produits de soins personnels. Les gens achètent ces produits pensants qu’ils se protègent des microbes infectieux. Ils pensent que cela les rend insensibles aux virus et aux bactéries qui pourraient se trouver dans leurs salles de bains ou leurs cuisines. Ils participent donc à la propagation de la mythologie de l’utilisation de savons antimicrobiens pour créer un environnement stérile chez eux. Cette mythologie a été promue par les fabricants de ces produits qui, grâce à une publicité intelligente, propagent la fausse information que les bactéries présentes sur le comptoir de la cuisine et dans la salle de bain sont responsables des maladies. Mais la réalité est que, dans tous les cas, nous ne vivons pas dans un environnement stérile.

La seule chose qui vous empêche de tomber malade est un système immunitaire en bonne santé. Nous sommes exposés à des bactéries et à des virus littéralement des centaines de milliers de fois par jour. C’est notre système immunitaire qui gère ces menaces et assure notre sécurité, pas un savon antimicrobien. Mais beaucoup de consommateurs ne comprennent pas cela. Ils pensent pouvoir rendre leurs maisons impeccables. En utilisant un savon antimicrobien, ils pensent pouvoir créer une salle blanche pour biorisques de niveau 4 dans leur cuisine et que cela les protégera d’une manière ou d’une autre de la maladie. Mais la réalité est qu’ils se donnent des troubles du système nerveux tout en favorisant la multiplication de souches de bactéries résistantes. Et grâce aux dommages du système nerveux causés par ces ingrédients antimicrobiens, les gens accélèrent probablement la maladie d’Alzheimer en utilisant ces produits. Sans aucun doute, ils ont également un impact sur la capacité d’apprentissage de leurs enfants en empoisonnant leur système nerveux. Il s’avère que cet ingrédient actif est chimiquement similaire à l’Agent Orange. C’est vrai, c’était l’arme de destruction massive utilisée au Vietnam. Et bien qu’il ne soit pas exact de dire qu’il y a un Agent Orange dans votre savon antimicrobien, il existe en revanche un composé chimique qui a des fonctions et une structure moléculaire similaires.

Du coup, après réflexion, souhaitez-vous toujours en badigeonner votre vaisselle ? Vous ne me croyez pas ?

Pourtant, c’est précisément ce que des millions de gens dans le monde font chaque jour lorsqu’ils utilisent ces produits. Ils déposent une fine pellicule de produits chimiques neurotoxiques sur leurs assiettes et verres, puis en boivent et en mangent. Il existe un grand nombre de poisons dangereux dans la maison de monsieur tout le monde. Le cagibi, ou le meuble en dessous de votre évier sont chargés de produits chimiques toxiques. Je tire la sonnette d’alarme en classe depuis des années, mais la plupart des gens se contentent de rire et de dire : “Si ces choses étaient dangereuses, elles ne seraient pas légales !” Pourtant, ils restent parfaitement légaux et assez dangereux en même temps.

Par exemple, la plupart des gens utilisent des parfums d’intérieur, sous forme de bâtonnets diffuseurs, de bougies ou de pots-pourris. Et ces parfums ne sont pas des huiles essentielles récoltées dans des champs sauvages, mais des produits chimiques de synthèse, fabriqués dans une usine de produits chimiques, et beaucoup sont hautement cancérigènes. A noter que quand bien même il s’agirait d’huiles essentielles comme certaines marques s’en ventent, celle-ci restent très volatiles et pour la plupart neurotoxiques. Ainsi, après avoir parfumer les intérieurs afin d’en enlever les mauvaises odeurs, de fines couches de particules toxiques se déposent un peu partout dans la maison. En d’autres termes, ça sent bon chez vous, mais l’air y est terriblement nocif. Une récente étude à démontrée que les produits spray assainissant aux huiles essentielles vous laissent une maison encore plus dangereuse qu’avant si vous n’ouvrez pas la fenêtre après diffusion.

Vous voyez ou je veux en venir ? Votre maison est contaminée. Vous utilisez votre spray dit « Naturel » et par la suite vous devez ouvrir la fenêtre afin d’éviter de vous rendre malade par cette dose de nature dont on vend les mérites assainissant.

Aujourd’hui, pour parer à une demande toujours plus grande dans le secteur du Bio et du 100% naturel, les gens ont des savons antimicrobiens, des assouplissants et lessives avec des produits chimiques hautement toxiques ; et il y a des gens qui utilisent toutes sortes de parfums d’intérieur qui sont également chargés de produits chimiques cancérigènes. Vous avez des gens qui mettent du déodorant sous les aisselles et ce déodorant contient de l’aluminium qui favorise la démence et la maladie d’Alzheimer. Et si cela ne suffit pas, nous avons les shampooings qui sont également chargés de toutes sortes de produits chimiques toxiques, ainsi que les produits de nettoyage contenant des solvants qui favorisent directement le cancer ainsi que les anomalies congénitales. Et je ne vous parle même pas de nourriture, parce que la nourriture chez l’habitant contient encore plus de produits chimiques toxiques. Mais bon, je couvrirai cela dans un autre article.

Alors, que faites-vous à propos de tout cela ?

Certaines personnes me disent “François Roger, tu es vraiment paranoïaque à propos de tous ces produits.” Pas vraiment, en fait je fais attention à seulement ceux qui causent des cancers et autres maladies chroniques. Du reste, je vais bien avec tous les autres produits. Le fait est que vous ne pouvez pas trouver ces produits sains dans votre épicerie habituelle et encore moins en grande surface. Vous devez vous rendre dans un magasin Bio ou dans une épicerie naturelle et connaître les sources de ces produits. Vous devez être assez intelligent pour lire les étiquettes des ingrédients et comprendre le contenu de ces produits. Et ensuite, vous devez vous éduquer en lisant des articles comme celui-ci pour savoir ce qui est sain pour votre corps et ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas si difficile à comprendre.

Ce n’est pas sorcier de comprendre que le corps humain n’est pas un dépotoir toxique (peu importe ce que les fabricants de produits de consommation essaient de vous convaincre de croire). La vaste majorité de ces produits chimiques dont je parle sont considérés par FNADE comme des dangers pour l’environnement. Et pourtant, il est parfaitement légal pour les fabricants de les intégrer à leurs produits et de permettre indirectement aux consommateurs de les intégrer. Vous pourriez être arrêté si vous déversiez ces mêmes produits chimiques dans un cour d’eau – cela constituerait une violation de la loi fédérale. Et pourtant, vous les insérez tous les jours dans votre corps.

Alors mon conseil, participez à des ateliers cosmétiques et produits ménagers alternatifs dans votre région. Débarrassez-vous de vos shampoings qui ne contiennent que 1% de matière organique, mais qui s’appelle malgré tout Shampoing Soin Huile d’Olive de l’Orient Bio ! Optez pour des déodorants naturels faits maison ou achetés dans des boutiques spéciales. ET par pitié, arrêtez de diffuser des parfums d’intérieurs de chez Nature et découvertes et apprenez à fabriquer vos propres diffusions. Dans mes ateliers j’offre aux participants des recettes faciles, sans contraintes et peu onéreuses.

Voici le lien sur lequel vous pouvez avoir accès à toutes les dates de mes évènements : https://www.facebook.com/pg/FolkOfficinalis/events/

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans l’apprentissage d’une vie un peu plus saine, mais surtout acquérir une certaine autonomie, vous avez le Mentorat. Idem, les informations sont disponibles sur le lien suivant : https://folkofficinalis.com/mentorat-herboristerie-folklorique-medecine-naturelle/

Enfin, si ni l’un ni l’autre vous sont accessible pour des raisons de distances ou dates, envoyez moi un message à info@folkofficinalis.com je me ferai un plaisir de vous aiguiller vers des confrères de votre région.

Herboristiquement Vôtre,

François Roger
Herboriste Folklorique
contact@folkofficinalis.com
www.folkofficinalis.com

P.S. Les réservations pour le Programme de Mentorat en médecine traditionnelle folklorique Européenne sont ouvertes et doivent se faire via le site internet à cette adresse : https://folkofficinalis.com/mentorat-herboristerie-folklorique-medecine-naturelle/